Anaïs Colin
Ostéopathe à Villepreux
9 rue Henri Dunant, 78450 Villepreux
 
Disponible aujourd'hui de 9h à 19h30
 
01 30 80 99 99

L'ostéopathie, une pratique manuelle

L'ostéopathie, une pratique manuelle

L'ostéopathe diagnostique et traite avec ses mains. Après avoir tester la mobilité, l'élasticité des tissus et leur adaptation à certaines contraintes, le praticien vient rétablir un équilibre dans le fonctionnement des structures du corps, en corrigeant certaines de ces dysfonctions grâce aux techniques de manipulation, les autres se corrigeant d'elles mêmes avec l'homéostasie du corps. La structure d'un corps influe sur son fonctionnement et réciproquement. C'est à dire qu'en intervenant par certaines techniques sur les structures du corps on permet au corps de retrouver un fonctionnement normal. On redonne des outils au corps pour ce celui ci puisse faire son travail tout seul, qu'il retrouve sa capacité naturelle à 's'autoréguler. Quand une douleur, une gène se manifeste, le corps tire un signal d'alarme. Il râle et il ne râle jamais pour rien Il se trouve dans une situation qu'il n'arrive plus à gérer seul. C'est au thérapeute de comprendre ce qui perturbe le fonctionnement du corps et l'empêche de s'adapter à son quotidien.

L'ostéopathie utilise une très large panoplie de techniques pour traiter. Certaines techniques, que l'on retrouve entre autres au sein des techniques dites "structurelles", peuvent émettre un bruit articulaire. Le fameux "crack" que visualisent beaucoup de personnes quand on parle d'ostéopathie. Mais il s'agit d'une technique parmi beaucoup d'autres. Ce bruit articulaire provient d'une réaction chimique au sein d'une articulation lorsque celle ci bouge. C'est la différence de pression au sein de cette structure durant le mouvement qui émet un son. Aucun os ne se déplace au sens propre du terme. Il s'agit simplement de redonner de la mobilité. Le fait de réaliser une technique avec une certaine vitesse et un certain appui peut plus facilement émettre cette réaction. c'est le même phénomène que lorsque vous bouger tout seul et que vous sentez votre dos, vos genoux etc... craquer tout seuls. Une technique ostéopathique n'est pas douloureuse. Un tissu qui va mal, qui est inflammé est douloureux au simple toucher. 

Chaque technique s'adapte donc au tissu que l'on souhaite travailler, à ce que l'on souhaite lui faire faire, et bien sûr au patient lui même (son âge, son terrain, sa douleur etc...). On ne travaille pas de la même façon sur un sportif de 30 ans, un bébé de quelques jours ou encore un individu avec de l'ostéoporose. Un patient très algique, aura beaucoup de mal à se déplacer sur la table du praticien. Et si la douleur est trop intense, la plupart des techniques ne sont pas possibles. on trouve toujours un moyen de travailler, mais on fait toujours avec ce que le corps nous autorise à faire. Une séance  d'ostéopathie n'a pas du tout vocation à être une séance de torture, bien au contraire, et un patient qui se crispe parce qu'il a mal ou peur ne sera pas dans de bonnes conditions pour que l'on vienne détendre chez lui quoi que ce soit. 

Dans ma pratique je n'utilise donc que très peu de techniques hvt "qui font craquer", néanmoins je suis une ostéopathe mécanique, Je n'utilise pas de technique énergétique. Mon travail a toujours une approche globale, aussi quelque soit le motif de consultation je ne reste pas sur un travail spécifique d'une seule zone. Je ne fais pas parti des ostéopathes qui passent toute l'heure "juste les mains posées sur le crâne" en déroulement de fascias ni  de ceux qui "font craquer leur patient dans tous les sens" comme je l'entend parfois. Mes techniques sont plutôt douces, mêlant techniques structurelles et fonctionnelles. 

Prise en charge du corps dans son ensemble

L'ostéopathie travaille sur la globalité du corps. Toutes les zones du corps (articulations, muscles, os, etc.) sont liées les unes aux autres. Telle une immense toile d'Araignée, une structure en souffrance d'un coté peut venir perturber d'autres structures à l'autre bout du corps via une réaction en chaîne tissulaire. C'est à dire que si une structure n'assure plus son fonctionnement normal (manque de mobilité, douleur...), le corps recherche d'autres moyens pour assurer son fonctionnement. Il compense en en demandant davantage par exemple aux structures environnantes.  C'est pour cette raison que l'ostéopathe cherche toujours les composantes à l'origine de la douleur pour pouvoir agir sur le haut de  cette chaîne et aider à rééquilibrer l'ensemble, la zone de douleur étant rarement l'origine mais la traduction du problème, la pointe de l'iceberg, la structure en bout de chaine qui n'est plus en mesure de compenser quoi que ce soit. La douleur est généralement symptomatique d'une absence de solution trouvée par le corps pour compenser et assurer son fonctionnement face à ses différentes contraintes du quotidien. Aussi quelque soit la demande de son patient, l'ostéopathe viendra investiguer l'ensemble du corps, comprendre son fonctionnement global et agir sur l'ensemble des dysfonctions qui selon lui rentrent en jeux dans la symptomatologie.  Ne soyez donc pas étonné si en venant pour une douleur lombaire votre ostéopathe vient aussi travailler sur le ventre où même sur vos pieds par exemple. Dans ce cas précis : les pieds sont comme le sol d'une maison, formant une entrée posturale, si le sol instable les murs bougent. Ainsi une douleur lombaire pourrait  chez certains patients être la résultante de dysfonctions au niveau des membres inférieurs. Le dos qui compense finit par en souffrir.

L'origine de la douleur n'est pas toujours évidente

Chaque patient a des antécédents médicaux différents, un quotidien différent, un terrain propre à lui même. Une douleur qui semble similaire chez deux individus est rarement résolue par une même prise en charge, un même plan de traitement. Pour chaque patient, il s'agit d'une enquête. Votre ostéopathe commence par poser un certain nombre de questions pour comprendre le fonctionnement actuel de votre corps: les antécédents chirurgicaux, traumatiques, les traitements médicaux en cours, les contraintes physiques du quotidien (métier, sport...), l'état émotionnel (facteurs de stress...) etc... tout cela, et bien d'autres 'd'autres choses encore peuvent laisser des traces corporelles, des tensions, qui jouent un rôle dans le fonctionnement de votre corps. Une personne qui passe sa journée assise devant un ordinateur peut avoir tout autant mal au dos qu'un individu qui travaille dans le bâtiment. Pourtant leur douleur n'est pas comparable dans leur prise en charge.

L'ostéopathe vous expliquera donc ce qui selon lui cause votre douleur, ce qu'il peut faire pour vous pour vous soulager, et ce que vous pouvez faire pour vous même. Un ostéopathe n'a pas la solution à toutes les douleurs d'aspect mécanique. Et si un ensemble de facteurs ont participé à l'émergence d'une douleur, alors la solution est aussi généralement pluridisciplinaire. SI votre praticien vient apporter des outils au corps pour l'aider à retrouver son équilibre mécanique, il ne change pas pour autant votre quotidien. Et si tout ce qui a conduit à votre symptomatologie est toujours présent dans votre quotidien, alors le traitement effectué en séance peut être perçu peu efficace ou peu persistant dans le temps. Votre douleur est un vase qui déborde. Le thérapeute tente d'enlever un peu de l'eau qui déborde mais il ne pourra pas forcément couper le robinet qui remplit le vase. Il y a certaines choses qui peuvent être améliorées facilement telle qu'améliorer un poste de travail par exemple. Et d'autres facteurs que l'on ne peut pas forcément faire disparaître du jour au lendemain: le stress, une fragilité tissulaire (hernie discale, arthrose...) etc... auquel cas il faudra trouver de nouveaux moyens pour aider le corps à compenser. Et ceci peut passer par une amélioration de l'hydratation (ne pas oublier que le corps est principalement composé d'eau, donc il a besoin de sa matière première au quotidien pour travailler correctement), du renforcement musculaire (des muscles plus toniques permettent de maintenir plus facilement une bonne position au travail, ils permettent de mieux équilibrer les forces de pressions afin que ce ne soit pas toujours les mêmes structures qui supportent pour tout le monde), ou des étirements ( afin de relâcher au quotidien ce qui s'accumule un peu plus chaque jour, et surtout d'aider le corps à mieux gérer certaines contraintes) Une structure plus souple est tout simplement plus adaptable. Un structure qui n'est pas capable de s'adapter finira par poser problème directement ou indirectement. 

C'est dont tout naturellement que votre praticien pourra vous conseiller de voir un autre praticien pour une prise en charge plus optimale, que ce soit votre médecin traitant ou un médecin spécialiste (examens complémentaires, traitements médicamenteux...), un kinésithérapeute pour de la rééducation, un podologue, un sophrologue, un énergéticien, une diététicienne...

Réalisation & référencement Simplébo   |   Ce site a été proposé par Le CEESO

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.

Prendre rendez-vous en ligne